La profession est prête pour l'ère numérique




Il faut parfois savoir se poser et réfléchir ensemble à l’avenir d’une profession. C’est ce qu’ont fait les géomètres-experts lors de leur 43e congrès, à Nancy, du 21 au 23 juin 2016, consacré au thème «Dessinons le monde à l’ère numérique».
Le monde va vite, très vite même, et les deux dernières décennies ont démontré combien les idées et l’intelligence, tant humaine qu’artificielle, nous ont fait passer d’une société industrielle et capitalistique à une société dans laquelle le numérique, le digital, la dématérialisation transforment profondément les rapports humains, les sources de richesse, la plus-value apportée par une profession. Les idées et les innovations valent davantage aujourd’hui que les conglomérats industriels d’hier.
Dans le monde de la mesure, celui des géomètres-experts, l’acquisition des données se trouve bouleversée par ces innovations et les progrès fulgurants qui représentent désormais le monde en 3D, reléguant le classique plan à de l’histoire ancienne.
Les géomètres-experts n’ont aucune difficulté à s’adapter à une telle évolution, tant la technique leur est familière. Mais, au-delà des outils, ils se sont brillamment interrogés quant aux impacts sur notre société d’aujourd’hui et de demain et sur les conséquences du «tout-numérique» sur leur délégation de service public.

Plus de 1.200 congressistes ont fait le déplacement pour s’informer, pour réfléchir sur la transition numérique et pour écouter des invités de renom tels que le philosophe et ancien ministre Luc Ferry, Bertrand Delcambre, président du comité de pilotage du plan transition numérique dans le bâtiment, l’essayiste Jean Staune et le jeune économiste Robin Rivaton.
Ce congrès a été l’un des véritables moments forts de cette année anniversaire des soixante-dix ans de l’OGE. Il avait également pour objectif de déterminer la mission centrale du géomètre-expert face à la transition numérique: qualifier la donnée et en garantir la valeur.
En conclusion du congrès, les géomètres-experts ont lancé une vaste réflexion autour du «géomètre 3.0», pour faire de cette transition numérique un véritable levier de développement de la profession.



> Consultez les actes du congrès


L'équipe du congrès

Président: Patrick Suaire (vice-président du conseil régional de l’OGE de Nancy)
Directeur: Hervé Grélard (directeur général de l'OGE)

Rapporteur général: Denis Attencia
Président de la séance «Une palette d’outils en 3D: acquérir et qualifier la donnée»: Bertrand Clergeot
Président de la séance «Un art nouveau: dire le droit de propriété dans l’espace numérique»: Guillaume Llorca
Présidente de la séance «Une esquisse en clair-obscur: concilier technologies et libertés»: Claire Richard


L'organisation